www.chambres-junac.info - Chambres d'Hôtes en Ariège Pyrénées - Page d'accueil
Chambres à Junac
Accueil
Les chambres
Tarifs
Plan d'accès
Loisirs à proximité
Infos sur les Pyrénées
Géographie physique
Cols et sommets
Cours d'eau et lacs
La végétation
ARIEGE ET VICDESSOS
Lieux de visites
Villes et villages
GALERIES PHOTOS
Etang d'Izourt
La Gardelle
Le Pla de Madame
Eglise de Miglos
Château de Miglos

PYRENEES : Géographie physique des Pyrénées

Vue des Pyrénées depuis les Etangs de la Gardelle dans la vallée du Vicdessos

Vue des Pyrénées depuis les Etangs de la Gardelle dans la vallée du Vicdessos

Description générale de la chaîne des Pyrénées

La chaîne de montagnes des Pyrénées s'étend sur plus de 500 kilomètres entre l'Atlantique (Cap Cerbère) et la Médriterranée (Cap de Creus). Sur leur versant Atlantique, entre l'Océan et le Pic d'Anie, les Pyrénes ont une altitude modérée, qui n'excède pas 2000 mètres (Pic d'Orhy). Les vallées sont très encaissées et les cols assez peu élevés (Ibañeta ou Roncevaux, 1057 mètres). Les Pyrénées centrales se situent entre le Pic d'Anie et le col du Puymaurens (Ariège). Dans cette zone la chaîne pyrénéenne forme une imposante barrière. C'est là que se trouvent les plus hauts sommets des Pyrénées, tels que l'Aneto (3404 mètres) ou le Vignemale (3298 mètres). Les vallées sont très profondes parfois très encaissées, et seuls les cols du Somport et du Puymaurens permettent le franchissement de la chaîne tout au long de l'année. Les Pyrénées orientales ou catalanes s'étendent à l'est du col du Puymaurens. De hautes plaines, le Capcir et la Cerdagne, sont dominées par des sommets tels que le Carlit, le Puigmal. Le Canigou surplombe les très profondes vallées (Conflent et Vallespir) qui conduisent vers la plaine du Roussillon.

Géologie des Pyrénées

La chaîne de montagnes des Pyrénées est située dans la zone de contact entre les plaques tectoniques ibéro-africaine et la plaque européenne. Le choc entre ces deux plaques continue à l'heure actuelle et provoque une lente surrection entamée il y a plusieurs millions d'années. Cette lente surrection provoque des séismes et des faillles et des cassures. Malgré l'ancienneté du choc entre les deux plaques, les Pyrénées peuvent être considérées comme une montagne "jeune", parce que leur origine n'est pas plus ancienne que l'ère tertiaire.

Pour désigner la partie centrale de la chaîne, on parle de "zone axiale". Là les roches sont anciennes et composées de massifs granitiques et de terrains primaires; les terrains sédimentaires forment l'essentiel des Pyrénées basques et un étroit liseré en Béarn et en Bigorre. En Ariège le Plantaurel est la continuation épanouie de ces terrains sédimentaires. Sur le versant espagnol, ces formations sédimentaires sont beaucoup plus larges : elles mesurent jusqu'à 70 kilomètres de profondeur et sont disposées en puissantes Sierras parcourues par d'étroits défilés.

La glaciation du quaternaire a façonné des cirques glaciaires (Gavarnie, Cagateille) et de nombreux lacs d'altitude (Néouvielle, Carlitte); cette glaciation a également creusé de grandes vallées (gave de Pau, vallée de l'Ariège)

 

(c) www.chambres-junac.info 2006 | email : @