www.chambres-junac.info - Chambres d'Hôtes en Ariège Pyrénées - Page d'accueil
Chambres à Junac
Accueil
Les chambres
Tarifs
Plan d'accès
Loisirs à proximité
Infos sur les Pyrénées
Géographie physique
Cols et sommets
Cours d'eau et lacs
La végétation
ARIEGE ET VICDESSOS
Lieux de visites
Villes et villages
GALERIES PHOTOS
Etang d'Izourt
La Gardelle
Le Pla de Madame
Eglise de Miglos
Château de Miglos

La végétation des Pyrénées : milieu naturel et impact humain

Le col de Lastris (vallée du Vicdessos) au printemps - Champs de fougères

Le col de Lastris (vallée du Vicdessos) au printemps - Champs de fougères

La flore des Pyrénées : l'étagement de la végétation

La végétation des Pyrénées est disposée selon un étagement typique des milieux montagnards. On peut distinguer quatre étages de végétation différents : l'étage collinéen, l'étage montagnard, l'étage subalpin et l'étage alpin.

1. L'étage collinéen qui s'étend jusqu'à 800 mètres d'altitude environ abrite une végétation comprable à ce que l'on trouve dans les plaines. Dans le domaine atlantique, on y trouve se des chênaies caducifoliées plus ou moins ouverte selon la richesse des sols. Dans le domaine méditerranéen on trouve plutôt des chênaies à feuilles persistantes (chênes verts, kermès ou pubescents).

2. L'étage montagnard occupe les espaces compris entre 800 et 1800 mètres environ. Cet étage abrite des forêts de hêtre, de sapin et de pins sylvestre. Il existe des variations des peuplements forestiers en fonction de l'exposition des versants : les versants nord sont composés d'une hêtraie sapinière humide et dense. Sur le versant sud, plus sec, on trouve une hêtraie mêlée de pin sylvestre.

3. L'étage subalpin, au dessus de 1600 à 1800 mètres d'altitude. Cet étage de végétation est caractérisé par des forêts de pins à crochets. Ces forêts sont plus ou moins denses en fonction de l'altitude et des conditions locales; la croissance des végétaux est rendue compliquée à ces altitudes par les conditions climatiques. Plus l'altitude augmente, plus les peuplements de pins à crochet sont minces; la forêt est peu à peu remplacée par des pelouses.

4. L'étage alpin occupe les zones les plus élevées et les plus escarpées de la chaîne (à partir de 2500 mètres d'altitude). Ces zones sont caractérisées par des conditions climatiques extrêmes, difficilement supportables par les végétaux. Seules des espèces rases (dites "prostrées") survivent par plaques dans ces espaces d'altitude.

L'impact de l'homme sur le milieu naturel : agriculture, pastoralisme, déforestation

Les formations végétales "naturelles" des Pyrénées sont principalement des forêts dont l'aspect varie selon les conditions d'altitude. Mais les Pyrénées ont été occupées depuis très longtemps par l'homme dont les activités ont façonné les paysages pendant des millénaires (depuis le néolithique). Le fond des vallées, fertile, ainsi que les pentes bien exposées ont abrité une agriculture intensive, tandis que le pastoralisme transhumant a utilisé les immenses prairies des estives. Les forêts ont subi elles aussi une exploitation intensive depuis très longtemps pour satisfaire les besoins domestiques des pyrénéens (bois de chauffage, construction...), mais aussi à des fins industrielles (production de charbon de bois, notamment pour la fabrication de fer). La notion de "milieu naturel" est donc à manier avec précaution en ce qui concerne les Pyrénées. Les traces de cette très ancienne anthropisation ont tendance à disparaître de manière accélérée avec l'exode rural massif amorcé à la fin du XIXème siècle et la fin de l'agriculture traditionnelle après 1945. Le témoignage le plus caractéristique de l'emprise humaine sur la montagne, ce sont ces terrasses agricole en pierre sèche que l'on découvre dans toutes les vallées parfois jusqu'à 1200 mètres d'altitude. Ces anciennes terres agricoles ont aujourd'hui été reconquises par la forêt.

Orri (cabane de berger traditionnelle) dans la vallée d'Izourt (vallée du Vicdessos)

Orri (cabane de berger traditionnelle) dans la vallée d'Izourt (vallée du Vicdessos)

 

(c) www.chambres-junac.info 2006 | email : @